Covid-19 : la vie en zone contaminée

Des fleurs et des lettres d'hommages ornent toujours le portail de l'établissement. Un collège où travaillait la première victime française du Covid-19 et où les consultations médicales ont débuté lundi 2 mars au matin, à l'abri des regards. Pendant plusieurs jours, 250 personnes qui auraient pu être en contact avec l'enseignant vont être examinées par des médecins par mesure de précaution. Dans l'Oise, principal foyer du Covid-19 en France, l'épidémie gagne du terrain. Alors, les établissements scolaires sont restés fermés lundi dans les neuf communes les plus touchées.

La base militaire de Creil dans l'œil des enquêteurs Crépy-en-Valois, dans l'Oise, est une commune paralysée, dont le maire a lui-même été contaminé et placé en confinement. Alors, comment le virus est-il arrivé dans l'Oise ? Les autorités continuent d'enquêter sur la base militaire de Creil (Oise) où dix cas ont été confirmés et où certains militaires avaient participé à une opération de rapatriement des Français de Wuhan (Chine). Sur place, on indique que tout est fait pour éviter de nouvelles contaminations. Les pharmacies de la région sont en rupture de stock de masques de protection. Des réserves de gel hydroalcoolique ont été livrées, lundi matin.