Covid-19 : Une vaste étude française confirme l’efficacité des vaccins, qui réduisent de 90 % les risques d’hospitalisation

·1 min de lecture

CORONAVIRUS - La vaccination réduit le risque d’hospitalisation de 90 %, selon cette étude menée sur 22 millions de personnes

« Les personnes vaccinées ont neuf fois moins de risques d’être hospitalisées ou de décéder de la Covid-19 que les personnes non vaccinées », explique l’épidémiologiste Mahmoud Zureik, directeur de la structure Epi-Phare, qui associe l’Assurance-maladie (Cnam) et l’Agence du médicament (ANSM). Ces données confirment d’autres observations faites en vie réelle dans d’autres pays, Israël, Royaume-Uni ou Etats-Unis.

Mais l’étude française est « la plus large menée dans le monde », selon le Pr Zureik. Les chercheurs d’Epi-Phare ont comparé les données de 11 millions de personnes vaccinées de plus de 50 ans avec celles de 11 millions de personnes non vaccinées dans la même tranche d’âge, sur une période allant du 27 décembre 2020 (début de la vaccination en France) au 20 juillet 2021. Concernant le variant Delta, aujourd’hui dominant, les chercheurs ont trouvé des résultats comparables à partir du moment où il a pris de l’ampleur, autour du 20 juin.

« Cette période reste très courte pour évaluer l’impact réel de la vaccination sur ce variant ». « L’étude doit être poursuivie pour intégrer les données d’août et de septembre », souligne le Pr Zureik. Ce constat sur l’efficacité des vaccins vaut pour ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus: Les habitants de Sydney sortent enfin de presque quatre mois de confinement
Coronavirus : Pourquoi confinement et couvre-feu sont-ils très peu probables pour cet hiver 2021 ?
Pass sanitaire : Encore un peu moins de manifestants samedi en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles