Covid-19: le variant Omicron dominant aux Pays-Bas

·1 min de lecture
La place du Dam à Amsterdam vide au premier jour de
La place du Dam à Amsterdam vide au premier jour de

Le variant Omicron est devenu dominant aux Pays-Bas, ont annoncé les autorités, qui alertent sur une augmentation des admissions dans les hôpitaux.

Malgré une baisse des contaminations avec 9213 cas positifs mardi, la grande contagiosité du variant Omicron "conduira à de nouvelles contaminations ces prochains jours", a annoncé l'institut national de santé publique.

"Cela entraînera également une augmentation du nombre d'admissions dans les hôpitaux", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Confinement pendant les fêtes, jusqu'à la mi-janvier

Les Pays-Bas ont annoncé il y a dix jours un confinement pendant les fêtes de fin d'année afin de freiner l'apparition de nouveaux cas d'Omicron. Les boutiques non essentielles, les restaurants, bars, cinémas et musées ont été fermés jusqu'au 14 janvier.

Cette décision semble avoir des effets positifs, a déclaré l'institut national de santé publique, avec une baisse des hospitalisations passées de 256 la semaine dernière à 191 patients cette semaine.

876450610001_6287647007001

"L'impact réel des mesures est attendu pour début janvier", ont déclaré les autorités.

Plus de 20% de la population danoise adulte a reçu une dose de rappel de vaccin selon l'institut national de santé publique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles