Covid-19 : le variant détecté en Angleterre "pourrait être associé à un niveau de mortalité plus élevé", indique Boris Johnson

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La déclaration est inquiétante. Le variant du Sars-CoV-2 détecté fin 2019 en Angleterre, plus contagieux, "pourrait être associé à un niveau de mortalité plus élevée", a indiqué le Premier ministre Boris Johnson lors d'une conférence de presse, vendredi 22 janvier. "Nous avons été informés aujourd'hui qu'outre sa propagation plus rapide, il semble aussi désormais que certains éléments indiquent que le nouveau variant – le variant qui a été découvert pour la première fois à Londres et dans le sud-est (de l'Angleterre) – pourrait être associé à un niveau de mortalité plus élevée", a dit le Premier ministre britannique, sans davantage de précisions sur la source de ces informations.

Tous les éléments actuellement disponibles montrent que les deux vaccins utilisés au Royaume-Uni, Pfizer-BioNtech et AstraZeneca-Oxford, restent efficaces aussi bien contre les anciens que les nouveaux variants du coronavirus, a-t-il ajouté.

"Beaucoup d'incertitudes autour de ces chiffres"

Jusqu'à présent, le variant nommé B.1.1.7 ou VUI-202012/01 (pour Variant Under Investigation n° 1 du mois de décembre 2020) est connu pour être plus contagieux, jusqu'à 70%, que la forme actuelle du virus. Le Royaume-Uni, qui a décidé de reconfiner sa population en catastrophe au moment où il lançait sa campagne de vaccination, est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi