Covid-19 : le variant britannique serait 64% plus mortel

·1 min de lecture

On le savait plus contagieux, mais voilà qu'une étude vient nous éclairer sur la dangerosité du variant britannique. Désormais majoritaire en France, ce dernier serait aussi 64% plus mortel que le Covid-19 classique, révèlent les travaux publiés dans la revue médicale BMJ, relayés par plusieurs médias dont Le Point et Ouest-France.

Un constat que ces chercheurs des universités d’Exeter et de Bristol ont pu faire à partir des données de 110.000 personnes testées positives hors hôpital entre octobre et janvier. La moitié avait été infectée par le virus classique et l'autre moitié par le variant anglais. Les scientifiques ont ensuite comparé la mortalité : 141 décès contre 227. En incorporant des facteurs comme l’âge, le sexe ou l’origine ethnique, ils ont alors estimé que la mutation britannique était 64% plus mortelle. Le variant anglais "a le potentiel pour provoquer une mortalité supplémentaire conséquente", notent-ils ainsi dans leur étude.

>> A lire aussi - Covid-19 : ces pistes pour adapter les vaccins en cas d’inefficacité face aux variants

Une nouvelle information qui, selon les scientifiques, doit encourager à la vaccination. "Cela rend encore plus important le fait que les gens se fassent vacciner", insiste Simon Clarke, chercheur à l'Université de Reading) cité par l’organisme britannique Science Media Centre. D'autant que plusieurs études ont déjà prouvé l'efficacité des vaccins sur le variant britannique. En revanche, concernant les variants sud-africain et brésilien, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des députés veulent élargir le stationnement réservé aux femmes enceintes
Accusé, le Royaume-Uni nie avoir bloqué les exportations de vaccins Covid-19 vers l’UE
Covid-19 : record d’infections en Pologne, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie inquiètent
La rentabilité canon des parkings, l’endettement galopant de Paris, faire un virement d’argent à vos enfants... Le flash éco du jour
Bientôt un test capable de détecter les formes graves de Covid-19 ?