Covid-19 : le variant anglais touche aussi les animaux de compagnie

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Dans le comté de Brazos, au Texas, un homme attrape la Covid-19 en février dernier. Il est propriétaire d'un labrador noir et d'un chat à poil court, tous les deux testés positifs au variant anglais du SARS-CoV-2, le 12 février 2021, deux jours après le dépistage de leur maître. Ces animaux domestiques sont les premiers animaux à avoir été positifs à un variant du coronavirus.

Une personne infectée par le coronavirus semble pouvoir le transmettre à ses animaux de compagnie. © Standret, Adobe Stock
Une personne infectée par le coronavirus semble pouvoir le transmettre à ses animaux de compagnie. © Standret, Adobe Stock

Le variant anglais a infecté un chien et un chat au Texas

Le département de médecine vétérinaire de l'Université A&M du Texas a lancé un projet à l'été 2020 mené par Sarah H. Hamer, une épidémiologiste. Le but est de comprendre la transmission du SARS-CoV-2 entre les humains et les animaux et de ses effets sur la santé de ces derniers, mais aussi de savoir s'ils peuvent constituer un réservoir potentiel du virus. Pour cela, les scientifiques réalisent des prélèvements sur les animaux domestiques dans les foyers touchés par le coronavirus.

Comment nos animaux de compagnie ont pris soin de nous pendant le confinement

Dans ce cas précis, les deux animaux ne montraient aucun symptôme lors du prélèvement. Le génome a été séquencé par les laboratoires des services vétérinaires nationaux et reconstitué le 11 mars dernier. Il s'agit bien du variant anglais de la lignée B.1.1.7. Au moment du résultat, le propriétaire des animaux a indiqué qu'ils ont eu des épisodes d'éternuements sans gravité.

Il semble que ce soit le propriétaire qui ait contaminé ses compagnons à quatre pattes. Les scientifiques conseillent aux personnes testées positives au coronavirus de se tenir éloignés de leurs animaux, comme il faut le faire pour les humains.

« Le travail effectué par l'Université A&M du Texas souligne que les animaux domestiques peuvent aussi être infectés par les variants du SARS-CoV-2. Parce que ce virus peut se transmettre entre humains et animaux, c'est important pour les personnes avec...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura