Covid-19 : "Pas de vague mais une reprise" épidémique, les soignants appellent à la vigilance

·1 min de lecture

Un appel à la vigilance. L'évolution de l'épidémie, Vincent Maréchal la lit dans les eaux usées. Depuis quelques jours, le Covid-19 est de plus en plus détecté dans la moitié des stations d'épuration suivies par son Observatoire épidémiologique des eaux usées. "On a l'impression qu'on est sur un incendie qui a touché tout le territoire, qui s'est calmé beaucoup finalement au mois de septembre", explique-t-il. "Là, on est plutôt sur des redémarrages de brindilles, avec quelque chose de très disséminé. Pour l'instant, en tout cas, je m'inquiète plutôt des causes de cette reprise."

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

Plusieurs raisons selon les spécialistes : un variant Delta très contagieux, le retour du froid et des fenêtres fermées, mais surtout l'abandon progressif des gestes barrières. Un relâchement "qu'il faut combattre", insiste Philippe Amouyel. "Aujourd'hui dans n'importe quel service en France, on se pose toujours la question du redémarrage de cette épidémie", affirme le professeur de santé publique au CHU de Lille, où les contaminations progressent. 

Respect des gestes barrières

"Il y a toujours un risque parce qu'on n'a pas encore couvert tous les plus fragiles, et que l'immunité des plus de 65 ans, vaccinés relativement tôt, est en train de diminuer." Ce constat le pousse à rappeler l'importance "de pouvoir réaliser une troisième dose", et de "maintenir les mesures barrières", répète-t-il.

Pour limiter la reprise, il reste du t...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles