Covid-19: des vaccins sous haute surveillance en France lors de leur acheminement

·1 min de lecture

À la veille du déploiement de la vaccination contre le Covid-19 dans toute la France, la question de la sécurité des vaccins se pose. Comment ces vaccins vont-ils être acheminés, stockés, et distribués ? Toute cette chaine sera conduite sous haute surveillance.

C'est une opération ultrasensible qui va démarrer ou qui a déjà commencé à certains endroits pour acheminer les vaccins qui seront ensuite stockés dans des lieux ultra-sécurisés et tenus aux secrets.

En premier lieu, il s'agit d'identifier tous les risques, qu'il s'agisse des actes de malveillance visant la dégradation des produits, qu'il s'agisse des intrusions sur des sites de stockage ou des attaques informatiques. L'objectif est de limiter toutes les menaces à caractère terroristes visant les sites ou les actions émanant de militants activistes anti-vaccin.

Camions banalisés et sites de stockages surveillés

Il faut penser à tout en amont et à tous les stades. Par exemple, d'après une source spécialisée sur les questions de sécurité pharmaceutique, il peut parfois arriver que des convois soient détournés. Et leur cargaison pillée pour être revendue dans d'autres pays.

Le contenu des camions sera banalisé et leurs arrêts sur les autoroutes resteront limités. Les accès aux sites de stockages seront contrôlés et surveillés par des caméras. À quelques jours du coup d'envoi de la campagne vaccinale, le gouvernement ne veut prendre aucun risque.

►À lire aussi : Nouvelle souche de Covid-19: plusieurs pays européens suspendent leurs liaisons avec le Royaume-Uni