Covid-19 : la vaccination ouverte aux mineurs âgés d'au moins 12 ans le 15 juin

·1 min de lecture

La campagne de vaccination contre le Covid-19 va franchir une nouvelle étape à compter du 15 juin. Alors que toutes les personnes majeures peuvent se faire vacciner, si elles le souhaitent, depuis le 31 mai, ce sera également le cas pour les adolescents âgés de 12 à 18 ans. C'est ce qu'a annoncé mercredi 2 juin Emmanuel Macron à Saint-Cirq-Lapopie (Lot). Le chef de l'Etat s'est par ailleurs félicité que 50% des Français adultes aient reçu une première dose du vaccin, ce qui représente selon lui "véritablement un cap" dans la campagne de vaccination.

Il a toutefois appelé les Français à rester "extrêmement prudents et vigilants" car la circulation du virus progresse dans certaines parties du territoire, notamment dans le Sud-Ouest. "Si le niveau global de la circulation du virus est comparable à celui du début de l'automne dernier, des signaux d'alerte se font jour dans certains territoires", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du conseil des ministres un peu plus tôt dans la journée, précédé d'un conseil de défense sanitaire. L'"évolution défavorable est particulièrement marquée dans les Pyrénées-Atlantiques" et "dans une moindre mesure en Charente-Maritime, dans le Lot-et-Garonne, en Charente, dans les Landes et en Gironde", a-t-il ajouté à ce sujet.

>> A lire aussi - Covid-19 : l'agence européenne des médicaments donne son feu vert à la vaccination des adolescents

Emmanuel Macron a expliqué que la décision de lancer la vaccination des adolescents (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Français se sont rués au cinéma depuis le 19 mai
Indépendance de la Nouvelle-Calédonie : troisième référendum en décembre
Face à la recrudescence d’accidents, Amazon assouplit ses conditions de travail
Ces départements où les magasins resteront ouverts le dimanche en juin
Quatre candidats pour le rachat des Girondins de Bordeaux