Covid-19 : la vaccination des enfants, efficace pour se débarrasser des gestes barrières ?

Pour contrôler l'épidémie de Covid-19, doit-on vacciner des enfants ? "C'est possible, parce que des modélisateurs, sous la houlette de l'Institut Pasteur, ont voulu se projeter à l'automne pour voir dans quelle situation on serait pour contrôler l'épidémie", explique Damien Mascret, médecin et journaliste, en duplex dans le JT du 12/13, mercredi 7 avril. Dans le premier scénario, 90 % des plus de 64 ans et 70 % des 18-64 ans seraient vaccinés. "Dans ce cas-là, on aurait un contrôle partiel de l'épidémie, et il faudrait conserver en partie les gestes barrières", dans les lieux clos notamment. Abandonner les gestes barrières Un autre scénario permettrait de les abandonner totalement, mais il faudrait vacciner 90 % et plus de 65 ans et entre 89 % et 100 % des plus des 18/64 ans, "difficile au vu des sondages d'opinion actuels", signale Damien Mascret. Dans le dernier scénario cependant, il suffirait, en plus de 90 % de vaccinés de plus de 65 ans, que 60 à 69 % des moins de 64 ans le soient également pour abandonner les gestes barrières. Cela implique que "les essais en cours chez les enfants de moins de 18 ans soient couronnés de succès", précise le médecin.