Covid-19 : la vaccination devrait débuter en France "dès la dernière semaine de décembre"

·1 min de lecture

Une vaccination en 2020 est possible, sous conditions. Lors d'une prise de parole à l'Assemblée Nationale, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que la vaccination contre le coronavirus devrait débuter en France "dès la dernière semaine de décembre". Un planning qui est conditionné et qui n'aura lieu que "si les conditions sont réunies" en France et en Europe. Le Premier ministre a précisé que les populations non prioritaires attendront "la fin du printemps".

Sous condition de l'autorisation de l'Agence européenne du médicament

M. Castex a conditionné le coup d'envoi de la campagne à l'autorisation de mise sur le marché de l'Agence européenne du médicament "attendue pour le 21 décembre" et à un avis de la Haute autorité de santé rendu "dans la foulée". 

>> EN DIRECTCoronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 16 décembre

Cette "première phase s’échelonnera sur une période de six à huit semaines, pour tenir compte du délai de 21 jours entre la 1ère vaccination et le rappel", a ajouté le Premier ministre en présentant devant l'Assemblée la stratégie du gouvernement. Jean Castex a rappelé que les populations non prioritaires attendront "la fin du printemps".


Retrouvez cet article sur Europe1