Covid-19: en vaccinant massivement, Israël espère l'immunité collective avant le printemps

Mélanie Rostagnat
·2 min de lecture
Vaccination contre le Covid-19 dans la ville de Safed, en Israël, le 24 décembre 2020 - JALAA MAREY / AFP
Vaccination contre le Covid-19 dans la ville de Safed, en Israël, le 24 décembre 2020 - JALAA MAREY / AFP

Avec un million de personnes vaccinées depuis le 19 décembre, Israël se présente comme le premier pays du monde, non pas en nombre de doses distribuées, mais en proportion de la population ayant reçu une injection. Les autorités se félicitent que 30% des plus de 60 ans - le public prioritaire, soit 11,55% de la population - aient déjà été vaccinés et espèrent atteindre l'immunité collective d'ici le printemps.

"En à peine deux semaines, Israël est devenu le pays numéro 1 en nombre de vaccinations par habitant devant le Bahreïn, la Grande-Bretagne et les États-Unis. Il pourrait être le premier pays au monde à atteindre l'immunité collective et ce, dans quelques semaines", indique à notre antenne Benjamin Petrover, correspondant i24News à Tel Aviv.

Objectif: un quart de la population vaccinée mi-janvier

Évoquant une campagne "sans précédent dans le monde", le Premier ministre israélien a estimé samedi 26 décembre qu'un quart des neuf millions d'habitants du pays pourraient être vaccinés en un mois, avec un rythme de 150.000 personnes par jour.

"Dès que ce sera réalisé, nous pourrons, en trente jours sortir du coronavirus et rouvrir l'économie", a affirmé Benjamin Netanyahu qui s'est fait vacciner dès le premier jour, afin de "donner l'exemple" et d'"encourager" la population à faire de même.

"Nous pensons que nous pouvons être le premier pays au monde à parvenir à l'immunité de groupe", a relevé le directeur général de l'hôpital Sheba près de Tel-Aviv Arnon Afek.

Le directeur général de l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem s'est quant à lui dit "convaincu" que les Israéliens pourraient célébrer la fête de Pessa'h en famille "grâce au vaccin", rapporte The Times of Israël. "Avant la mi-avril, une masse importante de la population israélienne sera vaccinée, ce qui conduira à une immunité collective", a ainsi prédit Jonathan Halevy lors d'un point presse organisé cette semaine.

Nouveau confinement jusqu'au 10 janvier

En attendant que l'ensemble de la population âgée de plus de 16 ans soit vaccinée, Israël a décrété un troisième confinement, qui est entré en vigueur dimanche 27 décembre pour une durée d'au moins quinze jours.

Pour interrompre une nouvelle hausse du nombre d'infections au Covid-19 depuis le début du mois de décembre, les habitants sont invités à rester chez eux et les commerces non-essentiels sont contraints de fermer leurs portes. Au 1er janvier, depuis le début de l'épidémie, 428.510 personnes ont été contaminées en Israël et 3356 patients sont morts.

Article original publié sur BFMTV.com