Covid-19 : le vaccin de Sanofi enfin approuvé par l’UE

La Commission européenne a approuvé le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire français Sanofi.  - Credit:Manon Cruz / MAXPPP / PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXP
La Commission européenne a approuvé le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire français Sanofi. - Credit:Manon Cruz / MAXPPP / PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXP

Après deux ans d’attente, le laboratoire français a obtenu l’autorisation de la Commission européenne pour son vaccin contre le Covid-19.

Le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire français Sanofi pourra donc être utilisé comme dose de rappel. Après deux ans d'attente et de multiples rebondissements, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable jeudi 10 novembre pour l'utilisation de ce vaccin, à la suite de quoi la Commission européenne a donné son feu vert. Le vaccin VidPrevtyn Beta désormais autorisé, basé su la technologie dite à protéine recombinante, est développé conjointement par Sanofi et par le britannique GlaxoSmithKline.

Ce vaccin, qui a donné des résultats positifs contre le variant Omicron lors d'essais cliniques, est formulé avec l'antigène du variant Bêta et l'adjuvant de GSK. VidPrevtyn Beta est indiqué pour la vaccination de rappel chez l'adulte ayant reçu antérieurement un vaccin contre le Covid-19 à ARN messager ou à adénovirus, indique le laboratoire. Les doses sont prêtes à être distribuées dans les pays de l'Union européenne et au Royaume-Uni, conformément aux contrats d'achat anticipé, portant sur 70 millions de doses, indique-t-il.

« Une dose de rappel de VidPrevtyn Beta devrait être au moins aussi efficace que Comirnaty [de Pfizer] pour restaurer la protection contre le Covid-19 », a déclaré l'EMA dans un communiqué.

Un chemin pavé d'embûches jusqu'à l'autorisation

Ce nouveau sérum vient rejoindre ceux du tandem germano-américain Pfizer-BioNTech, de Moderna, AstraZeneca, Janssen, Novavax et Valneva, déjà approuvés en Europe. Mais avant d'en arrive [...] Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Je le crie avec force : la vaccination est une obligation"