Covid-19 : le vaccin russe Spoutnik V est-il une solution ?

Le vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V est autorisé dans une soixantaine de pays à travers la planète. Il fait désormais partie de l'arsenal anti-Covid-19 de nombreux pays comme au Pakistan, en Argentine, en Arménie ou en Libye. L'Inde vient même d'en commander 852 millions de doses. En France, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a annoncé mercredi 14 avril s'être rapproché de l'ambassade de Russie afin de précommander 500 000 vaccins. Un vaccin en cours d'évaluation Mais pour l'instant, le Spoutnik V est encore en cours d'évaluation par l'Agence européenne du médicament. Ses experts sont actuellement à Moscou (Russie) pour vérifier toutes les données fournies par les autorités russes sur la sécurité, l'efficacité et la fabrication du vaccin. "Nous manquons de connaissances et de certitudes sur la capacité qu'auront les producteurs de Spoutnik V d'assurer dans de bonnes conditions techniques, avec de bonnes garanties, la production de millions de doses", affirme le professeur Yves Buisson, épidémiologiste. En Russie également, on ne se bouscule pas pour se faire vacciner. Selon l'OMS, à peine 9 millions de Russes auraient reçu leur première dose.