Covid-19 : le vaccin de Pfizer-BioNTech sous surveillance

Après le coup d'envoi de la campagne de vaccination contre le Covid-19 le 27 décembre, l'administration de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech se poursuit dans l'Hexagone. Jour 1 : le patient reçoit sa première injection. Pendant 15 minutes, il va rester sous surveillance pour observer d'éventuelles réactions allergiques. Par la suite, pas la peine de consulter un médecin. Il suffit d'attendre 21 jours pour recevoir la seconde injection. Un acte simple et rapide pour le patient. Un fichier et une plateforme En parallèle, un protocole de suivi va être mis en place. Un fichier informatique est créé pour chaque personne vaccinée, qui comporte les coordonnées du patient, la date et le lieu de l'injection, la référence et le numéro de lot du vaccin, ainsi que le professionnel de santé qui s'en est occupé. Un document géré par l'assurance maladie auquel médecins, infirmiers et pharmaciens auront accès. Il permettra de suivre et d'informer les personnes vaccinées en cas d'apparition d'un risque nouveau. Une plateforme de signalement a d'ailleurs été créée à cet effet : signalement-sante.gouv.fr. C'est ici que les professionnels de santé, comme les patients pourront signaler tout effet secondaire. L'agence du médicament se chargera alors d'évaluer s'il est grave ou s'il relève ou non des suites du vaccin.