Covid-19 : le vaccin Moderna donne des premiers résultats encourageants

Julie Kern, Rédactrice scientifique

La société de biotechnologie Moderna, basée à Cambridge dans le Massachussetts, est toujours devant dans la course au vaccin anti-Covid-19. Le 16 mars dernier, des volontaires ont reçu la première injection du vaccin mRNA-1273, soit seulement deux mois après le début des recherches en janvier 2020.

Le 18 mai dernier, Moderna a diffusé un communiqué de presse dévoilant les premiers résultats de l’essai clinique de phase 1 conduit par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID). Si ce ne sont que des résultats intermédiaires, ils sont positifs.

Une injection du vaccin ARN de Moderna mRNA-1273 induit une réponse immunitaire humorale dirigée contre le SARS-CoV-2. © M. Rode-foto, Adobe Stock

Un vaccin immunogène

Les résultats concernent la cohorte de participants ayant reçu deux injections dosées à 25 µg et celle qui a reçu une injection dosée à 100 µg. Quinze jours après la première injection, tous les participants dont les données sont déjà disponibles, âgés de 18 à 55 ans, avaient suffisamment d’anticorps dans le sang pour qu’ils soient dosés.

Un second dosage a été réalisé 43 jours après l’immunisation initiale. Entre-temps, la cohorte qui teste le vaccin le moins dosé s’est vue administrer un rappel. Pour celle-ci, la quantité d’anticorps spécifiques du SARS-CoV-2 est équivalente à celle retrouvée dans le sérum des patients guéris de la Covid-19. De son côté, l’injection de 100 µg a suffisamment stimulé le système immunitaire pour produire une quantité d’anticorps supérieure à celle du sérum des patients guéris de la Covid-19.

De plus, les deux doses du vaccin mRNA-1273 ont aussi initié la production d’anticorps neutralisants dont les titres sont comparables ou supérieurs à ceux mesurés dans le sérum de patients guéris de la Covid-19.

Le vaccin conçu par Moderna semble immunogène, mais est-il sûr ? Selon le communiqué de presse, la plupart des participants ont bien toléré l’injection. Les vaccins les plus concentrés (250 µg) ont tout de même...

> Lire la suite sur Futura