Covid-19: le vaccin Johnson & Johnson arrivera en Afrique dès septembre

·1 min de lecture

Jusqu'à 400 millions de doses du vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson vont être livrées aux pays de l'Union africaine. C’est ce qu’a annoncé, ce lundi 29 mars, le géant pharmaceutique américain. La livraison de ces vaccins par Johnson & Johnson devrait commencer dès le mois de septembre. Le virus a tué plus de 120 000 personnes sur le continent et infecté près de 4,2 millions de personnes

Après des mois de négociations entre l’Union africaine et le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson, un accord a finalement été trouvé. 220 millions de doses du sérum seront ainsi distribuées aux 55 pays membres de l'Union africaine, dès le mois de septembre.

Les pays concernés pourront ensuite commander 180 millions de doses supplémentaires qui seront acheminés d'ici 2022.

Sur le continent, on se félicite de cet accord. Pour se débarrasser du virus, le continent africain a besoin de vacciner « au moins 60% de sa population », estime John Nkengasong, directeur des Centres africains de prévention et de lutte contre les maladies.

Rappelons que ce vaccin ne requiert qu’une seule injection et que cela devrait faciliter la vaccination. Selon le virologue camerounais, chaque dose devrait coûter environ 10 dollars.

Ce vaccin Johnson & Johnson présente également un autre avantage à savoir qu’il peut être stocké à des températures de réfrigérateur plutôt que de congélateurs, ce qui facilitera sa distribution.

Le géant américain a d’ailleurs conclu un accord avec le groupe pharmaceutique sud-africain Aspen pour produire et distribuer ce vaccin sur le continent.

L’Afrique du Sud a déjà commencé, il y a plus d’un mois, sa campagne de vaccination avec ce même vaccin.

À lire aussi: Covid-19: l'Union africaine obtient 270 millions de vaccins pour le continent