Covid-19 : le vaccin Janssen validé par les autorités européennes

Même si les scientifiques de l’Agence européenne des médicaments (EMA) établissent un lien entre les caillots sanguins et le vaccin du laboratoire Janssen, ils estiment que le rapport bénéfice/risque reste nettement favorable. Il y a eu huit cas de thromboses révélés sur sept millions d’injections aux Etats-Unis. Comme ces cas sont similaires à ceux du concurrent AstraZeneca, la décision de l’EMA est assez similaire. Vigilance durant trois semaines L'Agence préconise d’ajouter la thrombose à la liste des effets secondaires “très rares, mais possibles” et elles demandent aux patients et aux médecins de rester vigilants dans les trois semaines suivant la piqûre. En revanche, l’EMA ne donne pas de recommandations sur la pertinence de poursuivre ou non les injections du vaccin Janssen ni sur les restrictions sur l’âge. C'est à chaque Etat de décider. Sans nul doute, le gouvernement français est rassuré, car il compte sur ce vaccin pour accélérer sa campagne vaccinale contre le Covid-19.