Covid-19 : un vaccin sous forme de spray nasal bientôt disponible ?

·3 min de lecture
Des chercheurs français travaillent sur le développement d'un vaccin contre le Covid-19 sous forme de spray nasal, qu'ils espèrent commercialiser en 2022. (Photo d'illustration)

Des chercheurs de l'université de Tours et l’Institut national de recherches pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) développent un vaccin contre le Covid-19 sous forme de spray nasal. Comment fonctionne-t-il ? 

Un vaccin contre le Covid-19 sous forme de spray nasal. Si cette idée peut paraître loufoque à première vue, elle est bel et bien à l'étude. Une équipe de recherche de l'université de Tours et de l'Inrae travaillent actuellement sur ce projet dans le but de développer une nouvelle arme contre le Covid-19, nous apprend Ouest France.

Contrairement aux vaccins classiques, il ne s'agirait donc pas d'une injection faite par une aiguille dans un muscle mais d'une introduction de gouttes dans les deux narines grâce à un spray, à l'image des sprays nasaux à l'eau de mer que l'on utilise lorsque l'on a un rhume.

En début d'année, la société française Pharma & Beauty-Centrepharma avait annoncé la commercialisation, à partir du 1er mars, de son spray nasal virucide "COV-Défense" censé éliminer plus de 99% de la charge virale du Covid-19 en 30 secondes. Mais faute de données sur les performances de ce dernier, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait décidé de suspendre cette commercialisation.

Deux doses à trois semaines d'intervalle

Mais contrairement à ce spray COV-Défense qui devait être utilisé comme un geste barrière "après une prise de risque", celui développé par les chercheurs de l'université de Tours permettrait de freiner efficacement la propagation du virus. En effet, "les personnes vaccinées ne seraient plus contagieuses", indique le Pr Isabelle Dimier-Poisson, qui détaille son mode de fonctionnement au quotidien régional : "Les vaccins existants sont administrés par voie intramusculaire. Ils stimulent le système immunitaire systémique (présent dans le sang). Un vaccin nasal, stimulera des réponses immunitaires directement au niveau des fosses nasales et des voies respiratoires."

Vidéo - Slovaquie : le vaccin Spoutnik V différent de celui utilisé dans d'autres pays

Ce vaccin "sous-unitaire" utilise une technologie à base de protéines recombinantes. Il est composé de protéines du virus identifiées comme étant des protéines à forte réponse immunitaire produites au sein du laboratoire. S'il n'est donc pas à ARN Messager ou à vecteur viral comme les vaccins contre le Covid-19 actuellement disponibles en France, son administration devrait également se faire en deux fois avec trois semaines d’intervalle. 

Un complément des vaccins déjà existants 

Si ce vaccin nasal n'empêche pas aux personnes d'être contaminées, il leur permet de ne pas être contagieuse. "Ce vaccin, comme tous les autres vaccins, n’empêche pas le virus d’entrer dans l’organisme mais il empêcherait sa propagation", affirme Isabelle Dimier-Poisson. Si les vaccins existants empêchent de développer des formes graves de la maladie, rien ne prouve que les personnes vaccinées ne sont pas contagieuses. C'est pourquoi "ce type de vaccin viendrait compléter des vaccins déjà existants et efficaces pour lutter contre la pandémie", explique la professeure.

Ce vaccin comporte de nombreux points forts par rapport à ses concurrents. Tout d'abord par sa conservation qui devrait s'effectuer entre 4 et 20 degrés mais également par son coût moindre. De plus, la facilité d’administration du vaccin devrait encourager "plus de personne à se faire vacciner", estime la professeure spécialisée en immunité anti-infectieuse.

Toujours en phase pré-clinique, ce vaccin à pour l'instant été testé uniquement sur des animaux. Les chercheurs espèrent tester leur produit sur les hommes d'ici la fin de l'année et un développement, voire une commercialisation, en 2022. 

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles