Covid-19 : vaccin, couvre-feu à 18 heures, restaurants... Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

·1 min de lecture

"Il n'est pas question que nous baissions la garde." Lors d'une conférence de presse jeudi après-midi, le Premier ministre, Jean Castex, n'a laissé entrevoir aucun assouplissement des mesures prises pour endiguer la pandémie de Covid-19. "La situation sanitaire n'est pas revenue à la normale, elle est même devenue plus fragile au cours des dernières semaines", a-t-il justifié. Le chef du gouvernement a rappelé que "chaque jour, 2.500 nouvelles hospitalisations et plus de 200 admissions en réanimation" sont comptées en France, en faisant observer que "cette pression ne s'est pas réduite au cours du dernier mois". 

Le variant anglais, identifié chez 19 personnes dont deux clusters dits à risque (en Ile-de-France et en Bretagne), inquiète en particulier les autorités.

Dix nouveaux départements sous la menace d'un couvre-feu à 18 heures

Dans ces conditions, le couvre-feu à 20 heures sur l'ensemble du territoire est prolongé jusqu'au 20 janvier. Les 15 départements placés sous couvre-feu avancé vont le rester pendant "au moins quinze jours". Dix départements pourraient les rejoindre. Elus locaux et préfets vont se concerter pour prendre une décision "d'ici à demain soir", avant une entrée en vigueur "d'ici à dimanche".

Il s'agit de départements dont le taux d'incidence dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants, à savoir l'Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Cher, la Côte-d'Or, l'Orne, le Haut-Rhin, la Haute-Savoie, le Bas-Rhin et les Hautes-Pyrénées. 

Pas ...


Lire la suite sur LeJDD