Covid-19 : le vaccin AstraZeneca uniquement réservé aux hommes au Chili

H.G.
·2 min de lecture

Les autorités sanitaires chiliennes avaient recommandé son utilisation chez les femmes de plus de 55 ans et les hommes de plus de 18 ans. Un avis non suivi par la sous-secrétaire à la Santé qui a annoncé que l'AstraZeneca ne sera administré qu'aux hommes.

Le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, dont le Chili a reçu vendredi sa première cargaison, sera uniquement administré aux hommes, a annoncé le gouvernement du pays.

En Europe, le vaccin du laboratoire anglo-suédois a vu son utilisation restreinte dans de nombreux pays en raison de très rares cas de thromboses apparues pour la plupart chez des patients jeunes.

La semaine dernière l'Institut de santé publique (ISP) du Chili, qui a accordé en janvier une autorisation d'urgence pour ce vaccin, a recommandé son utilisation chez les femmes de plus de 55 ans et les hommes de plus de 18 ans. Mais la sous-secrétaire à la Santé, Paula Daza, a déclaré vendredi que le vaccin "ne sera administré qu'aux hommes" à partir de la semaine prochaine.

La balance bénéfices-risques reste positive pour l'EMA

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué vendredi qu'après une nouvelle étude, les bénéfices du vaccin AstraZeneca augmentaient avec l'âge et continuaient de l'emporter sur les risques.

Et malgré des rapports selon lesquels les cas de caillots sanguins étaient plus fréquents chez les femmes, l'EMA a déclaré qu'il n'y avait "pas suffisamment de données disponibles dans toute l'UE" pour affirmer que les risques sont liés au sexe.

La technologie AstraZeneca utilise un adénovirus pour vecteur, comme les vaccins américains Johnson & Johnson, russe Spoutnik V et chinois CanSino. Vendredi, des experts de l'autorité de santé américaine ont recommandé la reprise de la vaccination avec le sérum de Johnson & Johnson aux Etats-Unis, suspendue depuis le 13 avril après des cas rares de thrombose.

Plus de 150.000 doses arrivées vendredi à Santiago

La cargaison de 158.400 doses du vaccin AstraZeneca arrivée vendredi est la première reçue par le Chili dans le cadre du mécanisme Covax de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui vise à garantir un accès équitable aux vaccins anti-Covid.

Le Chili est l'un des pays qui progresse le plus rapidement dans son processus de vaccination. Quelque 7,9 millions de personnes ont été vaccinées avec au moins une dose sur une population totale de 19 millions.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :