Covid-19: Le vaccin AstraZeneca peut-il changer la donne dans la stratégie vaccinale française?

Jade Toussay
·1 min de lecture
Le Vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca/Oxford a été injecté pour la première fois ce lundi 4 janvier au Royaume-Uni. Plus solide et d'une efficacité "à 100%" selon le groupe pharmaceutique, pourrait-il permettre à la vaccination française de décoller? (Photo: ASSOCIATED PRESS)
Le Vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca/Oxford a été injecté pour la première fois ce lundi 4 janvier au Royaume-Uni. Plus solide et d'une efficacité "à 100%" selon le groupe pharmaceutique, pourrait-il permettre à la vaccination française de décoller? (Photo: ASSOCIATED PRESS)

CORONAVIRUS - Premier commandé, dernier injecté? Ce lundi 4 janvier, le vaccin contre le Covid-19 mis au point par le laboratoire AstraZeneca et l’université d’Oxford a été utilisé pour la première fois au Royaume-Uni. Un “tournant” dans la lutte contre le virus pour le gouvernement britannique qui pourrait aussi être bienvenu en France, où les critiques sur la stratégie vaccinale se multiplient en pleine seconde vague qui s’éternise.

Un an après le début de la pandémie, un nouveau vaccin est désormais sur le marché: celui d’AstraZeneca sur lequel le Royaume-Uni, l’Argentine et l’Inde misent pour accroître leur taux de vaccination. Ils ne sont pas les seuls: dès le mois de juin 2020, quatre pays européens ont passé leurs toutes premières précommandes auprès du groupe pharmaceutique. Y compris la France.

Six mois plus tard, c’est pourtant un autre produit qui occupe le devant de la scène nationale: le vaccin de Pfizer/BioNTech - le seul administré dans l’Hexagone à ce jour.

Après des débuts prometteurs, le vaccin d’AstraZeneca s’est donc fait voler la vedette. Mais alors que la polémique monte sur les “lenteurs” de la campagne de vaccination, ce vaccin et ses spécificités pourraient s’inviter à la “réunion de travail et de suivi sur les vaccins” qui devait se dérouler ce lundi après-midi à l’Élysée autour d’Emmanuel Macron.

Un vaccin plus solide pour aller plus vite?

L’arrivée du vaccin Pfizer/BioNTech, le premier utilisé sur le territoire national, a été applaudie avant les fêtes. Mais depuis, les Français ont déchant&e...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.