Covid-19 : le vaccin AstraZeneca-Oxford approuvé au Royaume-Uni

Source AFP
·1 min de lecture
L'agence britannique du médicament (MHRA) a donné son feu vert au vaccin anti-Covid développé par le groupe britannique AstraZeneca avec l'université d'Oxford, avec lequel les autorités comptent accélérer la campagne de vaccination lancée début décembre. (illustration)
L'agence britannique du médicament (MHRA) a donné son feu vert au vaccin anti-Covid développé par le groupe britannique AstraZeneca avec l'université d'Oxford, avec lequel les autorités comptent accélérer la campagne de vaccination lancée début décembre. (illustration)

L'agence britannique du médicament (MHRA) a donné son feu vert au vaccin anti-Covid développé par le groupe britannique AstraZeneca avec l'université d'Oxford, avec lequel les autorités comptent accélérer la campagne de vaccination lancée début décembre.

« Le gouvernement a accepté aujourd'hui la recommandation de l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d'autoriser l'utilisation du vaccin Covid-19 d'Oxford University/AstraZeneca », a annoncé un porte-parole du ministère de la Santé, faisant du Royaume-Uni le premier pays à approuver ce vaccin moins coûteux et plus facile à distribuer.

Ce feu vert « fait suite à des essais cliniques rigoureux et à une analyse approfondie des données par des experts de la MHRA, qui a conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d'efficacité », a ajouté ce porte-parole dans un communiqué.

Lire aussi Les origines du coronavirus : la tentation du virus chimère

100 millions de doses

Le Royaume-Uni a commandé 100 millions de doses de ce vaccin qui sera disponible dès le 4 janvier, sur des contrats représentant au total plus de 350 millions de doses d'ici à la fin de l'année prochaine, en s'approvisionnant auprès de sept fabricants dès la phase des essais cliniques. C'est le deuxième vaccin approuvé par la MHRA, après celui de Pfizer/BioNTech inoculé à plus de 600 000 personnes depuis le 8 décembre.

Celui d'AstraZeneca et Oxford est très attendu pour des raisons pra [...] Lire la suite