Covid-19 : les vaccinés avec Johnson & Johnson mieux protégés avec un rappel Pfizer ou Moderna

·1 min de lecture
Un homme reçoit une dose du vaccin Pfizer BioNTech à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, le 16 mars 2021.
Un homme reçoit une dose du vaccin Pfizer BioNTech à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, le 16 mars 2021.

Le cocktail de vaccins dénoncé par certains a-t-il un intérêt scientifique pour protéger la population contre le coronavirus ? Faut-il plutôt suivre un protocole vaccinal avec un seul et même vaccin ? Les scientifiques ont depuis mercredi 13 octobre des éléments de réponse.

Une étude a été financée par les Instituts nationaux de santé (NIH). Elle a été menée sur 458 adultes vaccinés avec l?un des trois remèdes autorisés aux États-Unis (Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson), depuis au moins 12 semaines.

Ces trois groupes ont chacun été divisés en trois nouveaux groupes, pour recevoir respectivement l?un des trois vaccins disponibles en dose de rappel. Les neuf groupes au total comportaient donc environ 50 personnes chacun.

Les chercheurs ont ensuite analysé les niveaux d?anticorps 15 jours après l?injection de la dose de rappel.

À LIRE AUSSIUne dose d?AstraZeneca, une autre de Pfizer? et si vous preniez un cocktail de vaccins ?

Le nombre d?anticorps multiplié par 76 après un rappel Moderna

Chez les personnes d?abord vaccinées avec Johnson & Johnson, les niveaux d?anticorps étaient multipliés par 4 après une dose de rappel du même vaccin, par 35 après un rappel de Pfizer, et par 76 après un rappel de Moderna.

Et les niveaux d?anticorps des personnes d?abord vaccinées avec Moderna étaient chaque fois plus élevés par rapport aux personnes d?abord vaccinées avec Pfizer ou Johnson & Johnson, et ce, « indépendamment du vaccin administré pour la dose de rappel », note l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles