Covid-19 : comment va fonctionner le « comité de veille » qui succède au Conseil scientifique

© Jacques Witt/SIPA

Le Conseil scientifique, c’est terminé. Depuis ce dimanche, un décret du Journal officiel a mis fin à cette organisation consultative indépendante mise en place le 11 mars 2020, et qui était chargée d’éclairer le gouvernement dans la lutte contre le Covid-19 . La fin du Conseil scientifique coïncide avec la fin de l’état d’urgence sanitaire, une mesure « exceptionnelle » prise en cas de catastrophe sanitaire par exemple, qui permettait au gouvernement de prendre différents décrets pour faire face à la pandémie (liberté de réunion, d’entreprendre, contrôle des prix, etc.). Mais une autre instance va succéder au Conseil scientifique : un « comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires ».

Lire aussi - Dissolution du Conseil scientifique : les deux regrets de Jean-François Delfraissy sur la crise sanitaire

Son rôle a déjà été défini puisque, dans le Journal officiel, il est précisé que ce conseil sera chargé d’une veille sur « les risques sanitaires liés aux agents infectieux atteignant l’homme et l’animal, aux polluants environnementaux et alimentaires, et au changement climatique ». Il sera aussi chargé d’« émettre des recommandations lorsqu’une projection fait apparaître un risque sanitaire ». Selon le décret, sa mission sera également d’« émettre des recommandations sur les mesures envisagées par les autorités publiques afin de lutter contre une crise sanitaire » ainsi que sur la « stratégie vaccinale mise en œuvre, le cas échéant, face à une menace sanitaire »...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles