Covid-19 : comment va se dérouler la vaccination dans les hôpitaux militaires

·1 min de lecture

Le rythme de la vaccination pour lutter contre les contaminations au Covid-19 devrait s'accélérer cette semaine, en raison notamment du déploiement de vaccinodromes, mais aussi grâce à l'armée. La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé samedi soir que les hôpitaux militaires allaient être mis à contribution à partir de mardi. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 4 avril

Les Français pourront se faire vacciner dans sept hôpitaux d'instruction des armées, par exemple à Paris, à Brest ou encore à Toulon. Pour chacun de ces centres de vaccination, environ 70 infirmiers et réservistes du service de santé des armées seront mobilisés chaque jour. "Chacun des hôpitaux sera en mesure de pratiquer jusqu'à 1.000 doses par jour, soit environ 50.000 doses par semaine.

À compter du 6 avril, "la vaccination concerne tous ceux qui ont plus de 70 ans ou alors les personnes qui ont des comorbidités", détaille le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'armée.

>> LIRE AUSSIVaccination des policiers : Marlène Schiappa promet un calendrier "dans les jours à venir"

Selon lui, les créneaux des nouveaux centres de vaccination militaire ont été pris d'ass...


Lire la suite sur Europe1