Covid-19 : un vétérinaire alerte les propriétaires de furets, qui sont "de la même famille que les visons"

franceinfo
·1 min de lecture

"Je dis aux propriétaires de furets d'être attentifs et de ne pas être trop proches de leur animal", alerte dimanche 22 novembre sur franceinfo Loïc Dombreval, vétérinaire et député LREM des Alpes-Maritimes, président du groupe "Condition animale" à l’Assemblée nationale. Il réagissait à l'abattage de 1 000 visons dans un élevage d'Eure-et-Loir touché par le Covid-19, après des cas similaires au Danemark. "Le furet fait partie de la même famille que le vison, les mustélidés" et "il y en a un certain nombre de furets en France, c'est un animal de compagnie. Il faut regarder de plus près pour voir si ce furet ne serait pas éventuellement porteur du coronavirus", insiste Loïc Dombreval. Selon les données de l'Icad (identification des carnivores domestiques), il y a en France près de 60 000 furets de compagnie.

Franceinfo : Abattre tout cet élevage d'Eure-et-Loir est-il judicieux ?

Loïc Dombreval : Je pense exactement comme Julien Denormandie [ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation]. Je pense qu'on n'a pas tellement le choix malheureusement, ça fait beaucoup plus longtemps que je demande la fermeture des élevages de visons. Mais pour des raisons qui tiennent aux conditions dans lesquelles sont élevés ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi