Covid-19: Véran prévient que le variant Delta risque de "gâcher les vacances"

·2 min de lecture

Le ministre de la Santé a précisé qu'à l'heure actuelle, 30% des nouvelles contaminations au coronavirus détectées en France sont liées à ce variant.

CORONAVIRUS - En déplacement dans un centre de vaccination à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, ce vendredi 2 juillet, Olivier Véran a lancé un cri d’alerte. À la veille d’un premier weekend de départs pour les vacances estivales, le ministre de la Santé prévient: le variant Delta risque de “gâcher les vacances” en faisant repartir l’épidémie de covid-19

“La menace du variant Delta est réelle et pourrait venir gâcher l’été”, a ainsi déclaré Olivier Véran, tenant à remettre en perspective le narratif en vogue actuellement et selon lequel c’est la rentrée qui pourrait être durement touchée par la propagation actuelle de la mutation du coronavirus. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Je ne suis pas tout à fait sûr que nous puissions attendre jusqu’à septembre ou à octobre”, a-t-il ajouté. “Il y a un risque de reprise épidémique dès cet été, nous l’avons vu en Angleterre, nous le voyons au Portugal.” 

À ce propos, Olivier Véran a d’ailleurs précisé que le variant Delta représentait à l’heure actuelle “près d’un tiers” des nouvelles contaminations au covid-19 enregistrées chaque jour. “Et il a augmenté en valeur absolue de près de 75% en une semaine.” 

Des incitations à la vaccination, même en vacances

“Ce qu’il faut bien comprendre”, a conclu le ministre de la Santé, “c’est qu’il n’y a pas de reprise épidémique dans notre pays, mais que le taux d’incidence -c’est-à-dire la propagation du virus- a arrêté de baisser et que le variant Delta a commencé...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles