Covid-19: Véran maintient que "la fermeture des écoles est une décision de dernier recours"

Ambre Lepoivre
·1 min de lecture

Le ministre de la Santé a affirmé que les conséquences de la fermeture des écoles sur les enfants et leurs parents étaient trop "lourdes". Le gouvernement ne souhaite s'y astreindre qu'en "dernier recours".

L'école apparaît comme un vecteur important du Covid-19. Mais le gouvernement maintient sa décision de ne pas fermer les établissements scolaires. Les "conséquences" de la mise sous cloche des écoles "sont trop lourdes" pour l'instruction des enfants, d'une part, et pour le "quotidien des parents", d'autre part, a justifié le ministre de la Santé lors d'une conférence de presse ce jeudi.

"La fermeture des écoles est une décision de dernier recours", a insisté Olivier Véran.

Protocoles sanitaires renforcés

Dans le même temps, le ministre a indiqué travailler avec Jean-Michel Blanquer sur "des protocoles renforcés en sus de ceux déjà mis en place" dans les établissements scolaires. Et d'ajouter: "Nous organisons aussi des campagnes de dépistage collectifs" qui entraînent des fermetures quand des cas sont détectés.

"Mercredi, 2962 classes étaient fermées et 105 écoles", a-t-il détaillé, martelant: "Parvenir à laisser les écoles ouvertes sera une force pour les jeunes générations."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :