Covid-19 : Véran espère "pouvoir éviter" une nouvelle vague, Macron évoque des "heures cruciales"

·2 min de lecture

Dans une interview au JDD, le ministre de la Santé a indiqué qu'une nouvelle vague de Covid-19 pourrait "peut-être" être évitée. Le nombre de personnes hospitalisées est toujours au-dessus de la barre des 27 000, pour le cinquième jour d'affilée.

Une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19 est à craindre, notamment en raison des effets possibles du variant anglais, mais "peut-être pourrons-nous l'éviter", a déclaré dimanche 31 janvier le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans une interview au JDD, notant "une légère décélération" des contaminations.

Lorsque la décision de ne pas reconfiner "a été prise vendredi en Conseil de défense, l'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas quotidiens, avait peu augmenté depuis quatre jours. C'est encore le cas aujourd'hui", souligne le ministre.

Par ailleurs, "les traces de virus dans les eaux usées, signal indirect, baissent en Île-de-France. Plusieurs semaines après sa généralisation, ça peut signifier que l'effet maximal du couvre-feu se fait sentir", poursuit-il.

Enfin, les résultats de la deuxième enquête flash sur les variants, anglais notamment, que le ministre a reçus vendredi, "montrent que sa circulation s'intensifie – de 50 % chaque semaine –, mais de manière moins intense qu'à l'étranger où des hausses de 70 % à 100 % ont été relevées".

"Les heures que nous vivons sont cruciales"

Samedi, Emmanuel Macron a estimé que la France vivait des moments cruciaux si elle voulait endiguer l'épidémie de coronavirus sans avoir recours à un nouveau reconfinement, alors que le nombre de personnes hospitalisées est resté au-dessus de la barre des 27 000 pour le cinquième jour d'affilée.

"J'ai confiance en nous. Les heures que nous vivons sont cruciales. Faisons tout pour freiner l’épidémie ensemble", a lancé le président de la République sur Twitter.

La veille, le Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé à partir de dimanche un tour de vis des mesures de protection face au coronavirus, notamment aux frontières et dans les grands centres commerciaux, espérant ainsi donner une chance au pays d'éviter un troisième confinement.

Plus de 27 000 personnes hospitalisées

Le dernier bilan quotidien du coronavirus publié par Santé Publique France a donné à la fois des signes d'espoir et d'inquiétude.

Selon le dernier bilan de Santé Publique France, le nombre de personnes hospitalisées en France a augmenté de 1 176 en 24 heures, moins que la veille, mais ressort encore en tout à 27 242 patients.

Le nombre de cas confirmés supplémentaires a par ailleurs augmenté de 24 392, davantage que les 22 858 cas supplémentaires enregistrés vendredi, mais le taux de positivité des tests à légèrement reculé à 6,9 % contre 7 %.

L'épidémie a également fait 242 morts supplémentaires à l'hôpital en 24 heures, portant le bilan total à plus de 53 100 décès depuis le 1er mars 2020.

Avec AFP et Reuters