Covid-19 : Ursula von der Leyen rejette les critiques sur la stratégie vaccinale

·1 min de lecture

Depuis quelques jours, l'Europe est sous le feu des critiques en raison des importants retards de livraisons de doses de vaccins contre la Covid-19. Selon la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, les difficultés dans l'approvisionnement sont liées au fait qu'il y a "une pénurie mondiale de composants importants qui entrent dans la fabrication des vaccins", a-t-elle assuré dans une tribune au journal dominical Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, diffusée samedi.

 

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 6 février 

 

Des critiques très fortes dans toute l'Europe

Reconnaissant que ce problème s'avérait "douloureux" en raison des grandes attentes des Européens, elle a souligné : "Si nous avions tous eu conscience à l'époque des risques liés au lancement d'une telle production de masse, alors nous aurions tempéré les attentes concernant une vaccination rapide".

Ses propos interviennent au moment où les critiques fusent en Allemagne et en Europe sur les lenteurs prises par la campagne de vaccination entamée au lendemain de Noël, alors que les populations apparaissent épuisées par des mois de restrictions. Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel, dont Ursula von der Leyen est une ancienne ministre et une proche, est particulièrement visé par les Sociaux-démocrates pourtant au pouvoir en tant que partenaire minoritaire de la "grande coalition". La cheffe de l'exécutif européen n'a cessé de rejeter ces critiques et a ...


Lire la suite sur Europe1