Covid-19 : urgence à Dunkerque, où les variants prolifèrent

L’Agence régionale de santé des Hauts-de-France débloque ses stocks de sécurité. 2 400 nouvelles doses du vaccin Moderna vont être envoyées en urgence à Dunkerque (Nord) et son agglomération pour vacciner le plus de personnes vulnérables à domicile. Car dans la ville, la situation épidémique empire à cause du variant britannique, extrêmement contagieux. Le taux d’incidence a doublé en une semaine, passant de 384 à 658 cas pour 100 000 habitants. Dans ce contexte, élus et parents d’élèves ne comprennent pas pourquoi les écoles, collèges et lycées restent ouverts à trois jours des vacances scolaires. Campagne de dépistage Mais ce n’est pas une option à ce stade pour le sous-préfet, qui préfère renforcer les mesures sanitaires en échelonnant les arrivées notamment. "L’enjeu est de maintenir l’enseignement, le lien avec les élèves. La grosse catastrophe que l’on a observé lors du premier confinement, c’est que l’on a perdu des élèves", indique Hervé Tourmente, sous-préfet de Dunkerque. Pour tenter d’enrayer l’épidémie, une campagne exceptionnelle de dépistage sera organisée dans la ville les 18 et 19 février.