Covid-19 : "Il y a urgence à élargir" la vaccination pour remplir les créneaux au Stade de France, selon la mairie de Saint-Denis

franceinfo
·1 min de lecture

Il reste de nombreux créneaux libres pour la vaccination au Stade de France cette semaine. Invitée de franceinfo mardi 27 avril, Katy Bontinck, première adjointe à la mairie de Saint-Denis chargée de la santé assure que "toutes les doses trouvent preneurs, mais depuis quelques jours, y compris au Stade de France, on a plus de mal à remplir avec la cible actuelle. C'est vrai qu'on est obligé de mobiliser les listes d'attente de plus en plus souvent".

>> Suivez notre direct sur l'épidémie de Covid-19.

"En Seine-Saint-Denis, nous avons une population très jeune, la cible n'est peut-être pas adaptée, y compris pour les professions prioritaires, comme les enseignants. L'ouverture [de la vaccination] aux plus de 55 ans ne donnent rien dans un département comme la Seine-Saint-Denis car ce n'est pas adapté", insiste Mme Bontinck. "Le gouvernement peut élargir beaucoup plus largement, il y aura toujours des créneaux pour les personnes qui restent prioritaires."

"On a perdu beaucoup de temps pendant les vacances scolaires."

Katy Bontinck, première adjointe à la mairie de Saint-Denis chargée de la Santé

à franceinfo

"On a dit que c'était le moment de vacciner les enseignants, de vacciner les professionnels des crèches. Là on a perdu trois semaines de fermeture des écoles, mais il y a urgence à élargir" explique-t-elle. "On préfère continuer avec nos listes d'attente avec les habitants de Seine-Saint-Denis. Et on appelle sur ces listes d'attente des gens qui ne sont pas éligibles mais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi