Covid-19 : les universités tentent de s'organiser pour permettre aux étudiants de revenir un jour par semaine en présentiel

Alexis Morel
·1 min de lecture

"Un étudiant doit avoir les mêmes droits qu'un salarié (...) S'il en a besoin, il doit pouvoir revenir à l'université un jour par semaine", avait indiqué le chef de l'État, jeudi 21 janvier. Les universités ont théoriquement jusqu'au lundi 8 février dernier délai pour mettre en place cette organisation pour tous les jeunes qui le souhaitent, selon la circulaire du ministère.

>> DIRECT. Covid-19 : suivez toutes les infos liées à la pandémie de coronavirus

Mais de l'aveu même de la Conférence des présidents d'université, tout le monde n'est pas tout à fait prêt. Selon la CPU, environ 60% des universités avaient mis en place la semaine dernière ce fonctionnement un jour sur cinq. Cela va sans doute monter en puissance cette semaine.

À l'Université Jean Jaurès de Toulouse, tout dépend des disciplines. "On a décliné quatre possibilités, affirme Vincent Simoulin, le vice-président chargé de la formation. La première possibilité, c'est un enseignement en présentiel à 100% pour les enseignements pratiques. La deuxième possibilité, c'est une alternance pour les groupes de L1 une semaine sur deux, selon le numéro de la carte d'étudiant. La troisième possibilité, c'est d'organiser des petits groupes de 1 à 10 personnes, ce qui correspond bien aux spécialités dans lesquelles il y a des effectifs petits. Et la quatrième possibilité, c'est d'organiser des regroupements le samedi, qui sont l'occasion de revenir sur les apprentissages, de faire le point avec les étudiants, de voir si sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi