Covid-19 : une troisième dose de vaccin sera-t-elle nécessaire ?

Face aux variants du Covid-19, toujours plus résistants, faudra-t-il une troisième dose de vaccin ? C’est ce que pourrait préconiser le laboratoire Pfizer pour renforcer l’immunité de la population. Cette troisième dose serait administrée six mois après la seconde. La durée des anticorps fabriqués grâce aux deux premières est encore à l’étude, mais les scientifiques s’accordent sur le principe d’une troisième injection de sécurité. Maintenir une protection optimale Il serait possible de mélanger les vaccins. "Une troisième dose va être probablement nécessaire, parce qu’au fil du temps la protection induite par la primo-vaccination risque de diminuer. Donc il sera nécessaire pour maintenir la protection et le taux des anticorps neutralisants d’effectuer une troisième dose", explique le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Les autorités sanitaires préconisent en effet déjà pour les personnes immunodéprimées une troisième dose ainsi qu’un rappel annuel.