Covid-19 : un troisième confinement semble inévitable

Toujours touchée de plein fouet par le Covid-19, la France se dirige inexorablement vers un troisième confinement. "Il est inévitable. Nos hôpitaux sont très encombrés, on a déjà à peu près 25 000 personnes qui sont hospitalisées pour Covid, c’est-à-dire les trois quarts du pic qu’on avait eu au mois d’avril", juge le journaliste et médecin Damien Mascret sur le plateau du 13 Heures, lundi 25 janvier. Le couvre-feu relativement efficace Quant au couvre-feu à 18 heures, le journaliste note que cette mesure a tout de même "cassé l’épidémie". Toutefois, la question est de savoir "si ce couvre-feu a suffi", d’après Damien Mascret. Le gouvernement doit en effet prendre la parole, mercredi 27 janvier. "Il y a quand même une nouvelle donne : c’est l’arrivée des variants qui sont beaucoup plus contagieux. Le gouvernement a deux choix. Le premier est d’anticiper et ne pas attendre que l’épidémie flambe ; le deuxième est d’attendre que l’épidémie flambe pour prendre des mesures type confinement", observe encore le médecin.