Covid-19 : la traque au variant britannique est lancée

C’est une certitude, le variant britannique circule en France, mais où, et à quelle vitesse ? Une enquête flash de Santé publique France, effectuée sur près de 100 000 prélèvements, montre que 1 à 2% des cas positifs seraient liés au variant britannique du Covid-19. Et ce pourcentage pourrait être plus élevé, selon le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. "Le virus anglais est plutôt à des niveaux de 7, 8, 9% dans certaines régions françaises (...). En Île-de-France notamment", avait-il déclaré. 1 000 cas positifs au variant britannique en Île-de-France En région parisienne, 1 000 cas positifs au variant britannique ont été recensés. Les scientifiques remarquent que les prélèvements suspects qui peuvent indiquer la présence de ce variant sont de plus en plus nombreux. Ces suspicions doivent ensuite être confirmées par séquençage. Partout en France, la traque au variant continue. Un laboratoire d’Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, reçoit des milliers de tests PCR par jour, car il a mis au point une technique permettant de repérer le variant sans avoir recours au séquençage.