Covid-19 : des transferts de patients en TGV

France 2
·1 min de lecture

Comme en mars 2020, des patients atteints du Covid-19 vont être transportés en TGV vers d’autres régions pour désengorger les services de réanimation. Une logistique lourde : pour 24 patients, trois trains sont mobilisés. "Pour quatre patients, il y a trois infirmières et deux médecins. Le train est vraiment le moyen le plus sûr actuellement pour transporter des patients, contrairement au moyen aérien. L’avion, s’il a une panne technique, il va se poser un peu n’importe où, et si le temps est mauvais, il ne pourra pas voler, etc." explique le docteur François Braun, président du Samu Urgences de France.

Une vitesse stable pour les patients

Dans le train, le conducteur ne doit pas dépasser 250 km/h pour préserver les patients. Les trains doivent garder une vitesse stable : des phases d’accélération ou de décélération trop rapides pourraient interférer avec le rythme cardiaque des patients, déjà très affaiblis. Les trains médicalisés doivent trouver des créneaux pour circuler parmi les 585 TGV quotidiens qui continuent de transporter des voyageurs.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi