Covid-19 : des traitements à domicile pour soulager les hôpitaux

Face à la saturation des hôpitaux en Île-de-France, certains patients, dont l’état est jugé moins inquiétant que d’autres, sont renvoyés chez eux pour y être placés en oxygénation à domicile. Après plus d’un mois passé à l’hôpital, Emmanuel Nounga, âgé de 50 ans, retrouve son foyer, à condition d’y rester sous oxygène pendant trois semaines. Le patient se sent rassuré : des infirmiers lui rendront visite chaque jour, jusqu’à ce qu’il puisse se passer d’oxygène. Une pratique bénéfique pour le patient L’oxygénothérapie est une pratique bénéfique pour le patient, qui permet également de désengorger les hôpitaux. "Pendant la première vague, cela nous a permis de réduire indéniablement la durée de séjour, et de rendre un peu plus disponibles les lits que nous avions", explique le Pr Djillali Annane, chef du service de réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Cette pratique est même parfois utilisée avant une hospitalisation, toujours sans danger pour le malade.