Un touriste allemand coincé dans un aéroport indien depuis 56 jours

Un touriste allemand est coincé dans un aéroport de New Delhi depuis 56 jours

Bloqué en raison de l'épidémie de Covid-19 et de son passé criminel, un touriste allemand vit dans la zone de transit de l'aéroport indien de New Delhi depuis le 18 mars, soit 56 jours.

Au mauvais endroit au mauvais moment. Suite à l'épidémie de Covid-19 et à l'arrêt des vols internationaux, un touriste allemand en provenance d’Hanoï s'est retrouvé bloqué dans la zone de transit de l'aéroport Indira Gandhi de New Delhi, alors qu'il voulait rejoindre la Turquie. Depuis le 18 mars, il vit donc dans l'aéroport de la capitale indienne où il n'était censé faire qu'une rapide escale avant son deuxième vol pour Istanbul.

Contraint de dormir sur les bancs de l'aéroport

Au départ, le citoyen allemand se serait trouvé dans la zone de transit avec quatre autres touristes (du Sri Lanka, des Maldives et des Philippines). Ces derniers ont été mis en quarantaine par leurs ambassades et ont pu quitter l'aéroport au bout d'une semaine. L'Inde n'ayant pas voulu lui accorder de visa en raison de son passé criminel, le voyageur confiné s'est donc retrouvé seul, contraint de dormir depuis plus de 50 jours sur les bancs de l'aéroport et parfois même sur le sol, rapporte Hindustantimes.

Pour se nourrir, l'homme de 40 ans se rend au seul snack-bar qui est actuellement ouvert. Il passe ses journées à lire des journaux et à discuter avec le personnel de l'aéroport. Les autorités lui ont également apporté des produits de première nécessité, ainsi qu'une chaise longue, du dentifrice ou une moustiquaire.

La situation est aujourd'hui entre les mains du ministère fédéral des affaires étrangères qui assure que l'ambassade allemande à New Delhi est entrée en contact avec les autorités indiennes et le touriste-criminel. "Conformément à la loi, tous les Allemands à l'étranger ont droit à l'assistance consulaire. Cela inclut l'aide au retour en Allemagne", a indiqué le ministère allemand, dans un email adressé à RTL.

Ainsi, une offre de retour est bien parvenue au voyageur mais il a préféré rester à l'aéroport jusqu'à la reprise des vols internationaux au départ de l’Inde. À ce jour, aucune date de redémarrage n'a été officiellement communiquée.