Covid-19 : toujours moins de pression sur les hôpitaux

·1 min de lecture

Les hôpitaux français accueillent toujours moins de patients atteints du coronavirus, selon les derniers chiffres officiels publiés samedi. On compte désormais 7.912 hospitalisations, et 1.102 cas graves en réanimation. On compte désormais 111.181 morts en France. Sur les dernières 24 heures, 3.006 nouveaux cas ont été détectés.

La pression continue de baisser sur les hôpitaux en France, qui accueillent toujours moins de patients malades du Covid-19, selon les chiffres publiés samedi. Les hôpitaux comptaient samedi 7.912 malades du Covid-19 (contre 8.044 vendredi et 9.024 le samedi précédent), dont 1.102 en soins critiques (1.123 la veille et 1.349 il y a sept jours), indique Santé publique France. Sur les dernières 24 heures, 79 malades (contre 118 la veille) sont entrés à l'hôpital et 17 patients (comme vendredi) ont été admis en soins critique, réservés aux malades les plus gravement atteints.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?

> Covid-19 : la France se met aussi aux cadeaux pour inciter à la vaccination

> Une étude dresse le portrait des anti-vaccins en France

> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été meilleurs sur tous les fronts"

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

>Covid-19 : tout ce qu’il faut savoir sur le pass sanitaire européen

 

111.181 morts en France 

Samedi, 17 personnes sont mortes du Covid-19, portant le nombre total de décès dus au Covid-19 à 111.181 depuis le début de l'épidémie début 2020, dont 84.708 à l'hôpital. Du côté des contaminations, 3.006 nouveaux cas (2.683 vendredi) ont été détectés sur les dernières 24 heures. Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à l'ensemble des tests réalisés, demeure bas, à 0,8% s...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles