Covid-19 : les tests salivaires vont être employés dans les écoles

Jeudi 11 février, les enfants d'une école parisienne ont été les premiers à expérimenter le test salivaire. En visite sur place, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont recueilli les premières impressions des élèves. Moins invasif, le test salivaire doit être employé en priorité dans les établissements scolaires et par les soignants. Jean Castex promet "200 000 tests par semaine" "Nous avons vu les enfants recourir à cette technique qui est beaucoup moins désagréable et qui est, de ce point de vue, extrêmement prometteuse. Notre objectif, au retour des vacances scolaires et dès que nous aurons tiré tous les enseignements, c'est de réaliser de l'ordre de 200 000 tests par semaine", a réagi Jean Castex. Seule contrainte du test : ne pas boire, fumer, manger ni se brosser les dents dans les 30 minutes qui précèdent le prélèvement. Les parents d'élèves sont plutôt optimistes. Les tests salivaires pourront aussi être effectués dans un laboratoire médical par un professionnel ou par auto-prélèvement.