Covid-19 : les tests salivaires bientôt déployés dans les écoles

Le Premier ministre Jean Castex était en visite jeudi 11 février dans une école pilote pour lancer une campagne de dépistage massive contre le Covid-19 : des enfants ont pu être soumis à des tests salivaires, qui viennent d'être autorisés pour un déploiement à grande échelle par la Haute Autorité de santé. "Notre objectif au retour des vacances scolaires, et dès que nous aurons tiré tous les enseignements de cette expérimentation, c'est de pouvoir réaliser de l'ordre de 200 000 tests, sans doute davantage, par semaine", a déclaré Jean Castex. Facile et indolore À partir du lundi 22 février, des opérations de dépistage seront déployées dans les établissements. Les élèves pourront se faire tester sur la base du volontariat. Les échantillons récoltés suivront le même parcours au laboratoire qu'un test PCR classique. Ce mode de prélèvement, facile et indolore, rassure les parents. Ces tests salivaires, par crachat ou frottis, sont jugés un peu moins précis que les tests nasopharyngés, mais leur facilité d'usage présente un avantage indéniable : il sera mieux accepté par les enfants.