Covid-19 : tests PCR aux frontières, peut-on contrôler tout le monde ?

Il existe autour de l'Hexagone 2913 kilomètres de frontières physiques. Depuis lundi 1er février 2021, les arrivants des pays de l'Union européenne doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Une mesure qui ne s'applique pas aux transporteurs routiers, ni aux travailleurs transfrontaliers. "La France a-t-elle réellement les moyens de contrôler ses frontières ?", s'interroge la journaliste Marion Mercier. Les policiers de la Police aux Frontières sont chargés de cette mission. Selon les syndicats, les effectifs sont largement insuffisants pour vérifier tous les véhicules. 11 500 policiers travaillent aux frontières "C'est très compliqué de dire que les frontières sont hermétiques et de dire qu'on est en mesure de contrôler tout le monde sur tous les points de passage du territoire. Non, ce n'est pas possible", rapporte Benoit Barret, du syndicat Alliance Police Nationale. 11 500 policiers et policières travaillent aux frontières avec d'autres missions, comme le démantèlement des filières d'immigration clandestine.