Covid-19 : des tests de moins de 24 heures désormais demandés à l'arrivée de plusieurs pays européens

·1 min de lecture

Alors que les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse en France et en Europe, notamment en raison du variant Delta, la France prend des mesures pour limiter sa propagation. Samedi 17 juillet, Matignon a annoncé que les non-vaccinés en provenance du Royaume-Uni, de l'Espagne, du Portugal, de Chypre, de la Grèce et des Pays-Bas, devront désormais présenter un test PCR négatif de moins de 24 heures pour entrer sur le territoire, rapportent Le Figaro et franceinfo. Jusqu'à présent, un test de moins de 72 heures était demandé, ou moins de 48 heures pour ceux arrivant du Royaume-Uni. Cette mesure entrera en vigueur à partir de dimanche 18 juillet à minuit.

Par ailleurs, le gouvernement a mis à jour la liste "rouge" des pays considérés comme à risque. La Tunisie, le Mozambique, Cuba et l'Indonésie viennent d'y être ajoutés. "Dans le même temps, et parce que les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta, les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d'un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) seront levées à compter de ce samedi 17 juillet, quel que soit le pays de provenance", a par ailleurs ajouté Matignon, cité par Le Figaro.

>> A lire aussi - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les Britanniques revenant de France

Le 13 juillet dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé que le schéma vaccinal était désormais considéré complet sept (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le Pas-de-Calais réinstaure le masque en extérieur sur le littoral
Désinformation : le ton monte entre Joe Biden et Facebook à propos des vaccins
Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les Britanniques revenant de France
La Suisse reçoit une belle commande de l'Armée française
Après les annonces sur le pass sanitaire, attention aux arnaques !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles