Covid-19 : Des tests de dépistage ont-ils vraiment été brevetés dès 2015 ?

Covid-19 : Des tests de dépistage ont-ils vraiment été brevetés dès 2015 ?

Fake Off - Le brevet américain a été modifié au fil des années de sorte que l’invention de départ puisse être adaptée à la pandémie

« En 2015 Rothschild a déposé un brevet pour un test COVID-19 aux Pays-Bas », affirment des internautes sur les réseaux sociaux. « Pourquoi est-ce possible avant l’épidémie ? », se questionnent-ils. Une information qui vient renforcer la théorie de certains selon laquelle cette épidémie était voulue et prévisible par « l’élite ».

Leurs publications sont accompagnées de diverses photos et vidéos indiquant le numéro de brevet « US-2020279585-A1 ». L’inventeur identifié est Rothschild Richard A, et la date est celle du 13 octobre 2015. Effectivement étrange puisque le Covid-19 n’est arrivé qu’en 2019 en Asie.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.



« Ce n’est pas contestable, puisque les informations proviennent de registres officiels des brevets aux Pays-Bas et aux États-Unis. Et nous avons toute la documentation », avancent-ils. 20 Minutes fait le point sur cette information qui circule depuis le début de l’épidémie sur les réseaux sociaux.

FAKE OFF

Plusieurs internautes citent PubChem, une banque de donn(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Trois ans du Covid-19 : En avons-nous tiré les enseignements pour prévenir de futures pandémies ?
Grippe : Les Français peuvent se faire vacciner jusqu’au 28 février
Covid-19 : Non, les vaccins n’ont pas favorisé l’apparition de cancer du sein