Covid-19 : les tests antigéniques validés pour les moins de 15 ans

Jusqu’ici, les autotests, les tests antigéniques, étaient réservés aux plus de 15 ans. Mais la Haute autorité de santé a décidé, lundi 26 avril, que ces derniers étaient "un outil de dépistage chez les moins de 15 ans". Ces tests ont deux avantages : les résultats arrivent au bout de 15 à 30 minutes et surtout, ils sont moins invasifs : l’écouvillon n’a pas à être trop enfoncé dans le nez. La HAS estime que les autotests sont « pertinents pour briser les chaînes de contamination notamment en milieu scolaire ». Aide d’un adulte pour les plus petits L’autorité publique indépendante recommande de réaliser ces tests au moins une fois par semaine. Pour les étudiants, les lycées et les collégiens, ils peuvent effectuer ces tests en autonomie. Seulement, pour les plus petits, c’est plus compliqué : il faut l’aide d’un parent ou d’un personnel formé pour cela. Si vous êtes parents et que vous ne savez pas comment vous y prendre, rendez-vous sur le site du ministère de la Santé, où l’on trouve un guide d’utilisation.