Covid-19 : test PCR ou antigénique… Qui pourra être remboursé cet été ?

·1 min de lecture
À partir du 7 juillet, les étrangers venant en France pour faire un test de dépistage du Covid devront payer.
À partir du 7 juillet, les étrangers venant en France pour faire un test de dépistage du Covid devront payer.

Alors que l?été débute et que les vacanciers commencent à voyager d?un pays à un autre en se pliant aux différentes restrictions sanitaires, la question de la gratuité des tests de dépistage du Covid-19 se fait de plus en plus épineuse. En France, mais aussi pour les Français à l?étranger.

Pour l?instant, l?Assurance maladie prend en charge les tests réalisés dans 30 pays européens (Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), qu?ils soient « à caractère médical » en cas de symptômes, ou « à caractère administratif » pour entrer sur le territoire de certains États ? par exemple pour revenir en France si l?on n?est pas complètement vacciné contre le Covid.

À l?étranger, les tests sans prescription ne sont pas remboursés

Si le test n?est pas « immédiatement nécessaire », ou si l?on ne présente pas sa carte européenne d?assurance maladie lors de l?examen, il faut envoyer la facture et un formulaire à la Sécu, qui rembourse « sur la base d?un forfait de 35 euros ». Dans tous les autres pays, seuls les tests « urgents et inopinés » sont pris en charge, à hauteur de 27 % de leur coût et dans la limite de 35 euros également, sur présentation d?une prescription ou d?un certificat médical.

À LIRE AUSSIDeux millions de Français privés de pass sanitaire

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a toutefois affirmé mi-juin au Parisien que « les tests PCR (ou) antigéniques réalisés par les Français souhaitant revenir en France ne seront pas pris en charge par l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles