Covid-19 : sous tension, les services de réanimation tirent la sonnette d'alarme

C’est une situation qui tracasse fortement les services de réanimation : l’afflux de patients. En effet, lundi 8 février, 3 363 malades se trouvaient déjà en réanimation. La hausse est constante. En quelques jours, le nombre de patients a doublé dans ce service de l’hôpital de La Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il ne reste plus qu’un lit disponible, mardi au soir. Le personnel tend à manquer, ce qui empêche l’ouverture de nouveaux lits. Des lits spécialisés "On ne peut pas construire des lits de réanimation qui sont des lits hyper techniques, comme ça, de but en blanc, et tous les lits où on pouvait ouvrir des réanimations, on les a ouverts", explique le professeur Lionel Velly, chef du service réanimation de l’hôpital. Pourtant, depuis septembre, 30% de personnel a été recruté en plus dans cet établissement. En outre, pour soulager le service de réanimation, une autre unité a été ouverte et 24 patients y sont accueillis pour l'instant.