Covid-19 : la tension hospitalière reste forte en France

La situation sanitaire devient très difficile à gérer pour les services hospitaliers en France mercredi 10 mars. Un patient touché par le Covid-19 a été transporté de Dunkerque (Nord) à Furnes (Belgique). C’est la première évacuation sanitaire vers la Belgique organisée par le Samu du Nord. Le pays affirme être prêt à pouvoir accueillir d’autres malades. Une manière de soulager des hôpitaux français dont les services de réanimation sont engorgés. Reconfiner l’Île-de-France ? En Île-de-France, l’épidémie de Covid-19 touche de nombreuses personnes. 90% des lits en réanimation sont occupés. Face à des services engorgés, certains hôpitaux déprogramment d’autres opérations. Des soignants plaident pour un reconfinement de l’Île-de-France. "Mes collègues en réanimation sont très très inquiets, c’est très tendu", alerte le docteur Robert Sebbag, infectiologue à l’hôpital Pitié Salpêtrière à Paris. "Tout ce qui est hors Covid, on va en faire quoi lorsqu’il y a besoin de soins intensifs ?" Pour le moment, leur demande reste sans réponse.